Planter et entretenir les rosiers

En été, les rosiers refleurissent encore plus abondamment et donnent une atmosphère romantique à votre jardin. Plantez plusieurs différentes variétés et couleurs côte à côte pour créer un paradis de roses. Nous allons vous donner un coup de main pour la plantation et les soins à vos rosiers.

Commencez par un sol parfait

Les rosiers ont besoin d'un sol riche en humus et plutôt calcaire contenant suffisamment d'oxygène. Un sol trop humide ou trop sec peut nuire à la croissance des rosiers. Pour planter des rosiers, il faut ameublir le sol avec une bêche. Pour tous les types de sols, il est recommandé de creuser un grand trou et de le remplir avec du terreau spécial rosiers. Ce terreau contient juste ce qu'il faut de nourriture et de structure pour les rosiers. Si vous voulez faire les choses dans les règles de l'art, travaillez le sol à l'avance au printemps et incorporez du fumier à la terre. Une bonne fumure avec des oligo-éléments (faible teneur en azote et suffisamment de magnésium et de potassium) donnera à vos rosiers la santé et la force. Le sol sera tout à fait prêt à l'automne suivant pour la plantation des rosiers.

Plantation des rosiers

Il y a différentes manières de planter les nombreuses variétés de rosiers. Un rosier grimpant doit toujours être planté près d'un mur ou d'une pergola. Les rosiers de pleine terre conviennent très bien aux parterres. Par ailleurs, la distanciation des plantes diffère d'une variété à l'autre. Les rosiers couvre-sol, les rosiers multiflores et les rosiers à grandes fleurs doivent être plantés à 35-45 cm les uns des autres. Les Rosiers tigesà 80 - 100 cm et les rosiers grimpants à 1 ou 2 mètres minimum. Tous les rosiers ont une chose en commun : ils aiment les endroits ensoleillés et lumineux. Nous vous aidons à planter toutes les variétés de rosiers.  

Rosiers de pleine terre

La plantation des rosiers de pleine terre se fait entre mi-octobre et fin avril. Les rosiers de pleine terre peuvent être plantés normalement en hiver pour autant que le sol ne soit pas gelé. Nous déconseillons également de planter les rosiers en cas de neige, car cela peut nuire aux racines. L'automne est la meilleure période car le rosier dispose de tout l'hiver pour s'enraciner et fleurir au printemps.

Les racines peuvent être un peu trop sèches. Par conséquent, avant de planter le rosier, posez-le dans un seau d'eau durant une nuit. Choisissez un endroit ensoleillé pour planter les rosiers. Seuls les rosiers couvre-sol peuvent également fleurir dans l'ombre partielle ou même totale, contrairement aux autres rosiers de pleine terre. Faites bien attention aux autres plantes du parterre. Les racines des arbres peuvent absorber beaucoup d'eau et de nutriments du sol, ce dont les rosiers ont besoin. Pour planter, commencez par ameublir le sol. Le trou de plantation doit être suffisamment profond et large pour accueillir les racines sans les plier. Placez le rosier à la bonne profondeur avec les racines étalées. La profondeur idéale est indiquée sur le ticket de la plante. La partie épaisse d'où sortent les branches doit être à environ 3-5 cm sous la surface du sol. Secouez légèrement le rosier pour que tous les espaces entre les racines soient remplis de terre. Tassez bien et arrosez abondamment. Autour du rosier, faites un petit mur de terre ; on appelle cette opération ‘buter’. Cela protège les racines contre le gel hivernal.

Rosiers en godets

Les rosiers en godets peuvent être plantés presque toute l'année à l'exception des périodes de gel. Par conséquent, avant de planter le rosier, posez-le dans un seau d'eau durant une nuit. Faites un gros trou de plantation et ameublissez bien le sol. Sortez le rosier du godet et posez-le à la profondeur appropriée.

  • Les rosiers greffés en godets ont un point de greffe (la partie boursouflée d'où partent les branches) sensible au gel. Lors de la plantation, ce point doit être à environ 3-5 cm sous la surface du sol. Remplissez le trou de plantation avec de la terre, tassez bien et arrosez abondamment. Construisez un petit mur de terre autour du rosier pour protéger le point de greffe.
  • Les boutures de rosiers en godets ne sont pas greffées et n'ont donc pas de point de greffe. Veillez à ce que le sommet de la motte soit juste sous la surface. Amendez le sol et remplissez le trou de plantation. Tassez bien et arrosez abondamment.

Rosiers grimpants

L'avantage des rosiers grimpants est qu'ils peuvent être plantés presque partout. Ils grimpent très bien sur une vieille haie ou une clôture et embellissent magnifiquement un mur abîmé. Il est important de bien protéger les rosiers grimpants du vent. Choisissez donc un endroit abrité des courants d'air.

Contre un mur

La grande majorité des murs convient très bien aux rosiers grimpants. Les seuls murs à éviter sont ceux qui sont très abrités ou orientés au sud. Les murs orientés au sud peuvent devenir très chauds, ce qui peut dessécher le rosier. Voici comment planter un rosier grimpant contre un mur :

  1. Fixez un treillis sur le mur. Laissez 2 cm entre le treillis et le mur pour faciliter la circulation d'air.
  2. Plantez le rosier à environ 30 cm du mur : plus près du mur, le rosier risque de se dessécher.
  3. Choisissez quatre ou cinq branches du rosier à attacher au treillis.
  4. Arrosez abondamment.

Sur une pergola ou obélisque de jardin

Les rosiers peuvent être plantés non seulement le long d'un mur, mais également sur une pergola. Pour ce faire, plantez plusieurs rosiers de chaque côté de la pergola pour qu'ils se rejoignent en forment un toit. Si vous guidez bien les rosiers le long de la structure, vous aurez un très beau résultat en un an. L'effet maximum sera visible après trois ans : un toit de roses coloré.

Plantation des rosiers en pot

En principe, tous les rosiers peuvent être plantés dans un beau bac à fleurs. Contrairement aux plantes vivaces, les rosiers ont des racines profondes mais pas larges. Une fois que les racines atteignent le fond, la plante cesse de croître. Par conséquent, choisissez toujours un pot bien grand et changez régulièrement de pot au fur et à mesure que le rosier grandit. Les rosiers de 80 cm maximum de hauteur conviennent le mieux à la plantation en pot. Attention : les rosiers en pots ont besoin d'énormément deau.

Pour vous faciliter la tâche, nous vous donnons quelques conseils pratiques :

  • Prenez un pot à trous pour l'écoulement.
  • Ensuite, posez quelques éclats de pot ou des billes d'argile dans le fond du pot.
  • Ajoutez une couche de terreau spécial pour rosiers.
  • Couvrez également le point de greffe (où les tiges sont reliées aux racines) avec du terreau pour rosiers afin de protéger la plante du gel.
  • Finissez de remplir le pot. Tassez bien.
  • Arrosez abondamment !

Prendre soin des rosiers

Les rosiers aiment être éclaboussés d'eau. Normalement, la pluie leur suffit. On n'arrose que durant les périodes sèches. Par contre, les rosiers ont grand besoin d'engrais car ils poussent vite. Il est recommandé d'ajouter de l'engrais pour rosiers toutes les trois semaines environ, d'avril à juillet. Par exemple, vous pouvez utiliser l'engrais à rosier. Ainsi votre rosier sera robuste et en bonne santé.

Chaque été après la floraison, il faut tailler les rosiers. Éliminez les fleurs fanées et les feuilles mortes pour que toute l'énergie soit utilisée à la nouvelle floraison. Il y a une manière de tailler spécifique à chaque variété de rosiers.

Panier

×

Product title

1 x CHF 29.95

Sous-total

Accéder au paiement